Une nouvelle enquête a révélé un changement générationnel dans les habitudes des femmes en France. C’est grâce à la honte sur les médias sociaux et Me Too. Ceux qui ont vécu dans cette France des années 2000 on pu se rendre compte que c’était un pays où les femmes portaient des sous-vêtements assortis, avaient des ongles parfaitement manucurés et considéraient la fidélité presque aussi démodé que de porter un haut de bikini. L’été en France est en train de devenir un souvenir, tout comme l’un de ses sites emblématiques sur la plage : la femme seins nus. Et selon ohmymag.com la mode revient au bikini ou au maillot de bain sur les plages françaises.

Les choses ont-elles beaucoup changé ? Oui, selon une enquête réalisée la semaine dernière par l’Institut français de l’opinion publique (IFOP). Selon le sondage, le nombre de Françaises qui prennent des bains de soleil les seins nus est passé de 29 % il y a trois ans à 19 %. En 1984, ce chiffre était de 48 %. A quoi peut bien être dû ce manque de liberté pour les seins ? Les millénaires sont-ils les nouveaux puritains ? Moins d’alcool, moins de sexe, un mariage précoce et maintenant moins de seins nus ? La nudité légendaire de Brigitte Bardot ne compte-t-elle pas ?

Fans du topless

Seulement 2 % des Françaises de moins de 35 ans déclarent aujourd’hui vouloir mettre leurs seins à nu, selon un sondage du magazine Elle cet été. On est loin des scènes de semi-nudité jadis omniprésentes sur la Côte d’Azur, incarnées par la blonde Brigitte Bardot, la bombe blonde des années 60.

Certains associent la disparition du “le topless” à un simple changement de style dans la mode française, avec une tendance récente pour les maillots de bain complets, et ceux qui accentuent le bas. Mais les sociologues affirment que la tendance devrait être prise plus au sérieux, certains suggérant que les femmes françaises ont oublié les réalisations du féminisme. Le soucis de santé et notamment les risques de cancer de la peau ou encore celui du sein, ne sont pas étrangers à ce revirement de situation.